Du nouveau dans le dépistage du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le 1er des cancers chez l’homme et la 3ème cause des décès par cancer chez l’homme. La plupart des hommes touchés sont âgés de 75 ans et plus. Cependant, depuis quelques années, il y a une nette diminution de sa mortalité. Elle peut s’expliquer par une amélioration des traitements et par le dépistage du cancer de la prostate qui permet de le diagnostiquer à un stade précoce.

 

Comment se passe un dépistage du cancer de la prostate à l’heure actuelle ?

Le dépistage commence par une prise de sang, qui est réalisée pour faire le dosage du PSA (Antigène Prostatique Spécifique). Cette protéine fabriquée par la prostate est normalement présente en faible quantité dans le sang. Lorsque ce dosage est élevé il y a un risque de cancer de la prostate. En parallèle de cette prise de sang, il y a le toucher rectal, examen consistant à introduire un doigt ganté dans le rectum. Cet examen n’est pas agréable, mais il permet au médecin de vérifier le volume, la consistance et la texture de la surface de la prostate. Si l’un des deux ou les deux examens présentent des mauvais résultats, une biopsie sera proposée par l’urologue.

 

Comment fonctionne ce nouveau test du dépistage du cancer de la prostate ?

Une équipe française du CNRS et de l’Institut Curie ont développé un nouveau test urinaire qui teste des nouveaux biomarqueurs moléculaires inconnus. Ce test permettrait d’avoir une surveillance simple, fiable et régulière par rapport au dosage des PSA et du toucher rectal. Ces chercheurs ont reçu un financement européen (ERC Proof of Concept) pour mener à bien leur recherche. Leur étude va se faire sur 1000 hommes durant 18 mois. Quand l’autorisation de mise sur le marché et le remboursement seront obtenus, les hommes pourront bénéficier de ce test.

Il faudra être patient et attendre encore entre 5 et 10 ans avant de pouvoir bénéficier de ce test !

Sources :

https://curie.fr/actualite/distinction/un-test-urinaire-pour-detecter-le-cancer-de-la-prostate

https://www.e-cancer.fr/

Dr Elodie Duquenne